Un sigle

De Paul Gonze
Aller à la navigation Aller à la recherche

On ne pénétrera pas sans risque
dans ce cercle de pensées vicieuses.

Jacques Lennep

Sigle rouge rose et bleu sur fond noir petit.jpg

L'Ouroboros?

Le serpent d'étoiles qui se mord la queue? (cfr Tintin au Congo, page 35)

La ceinture d'Aphrodite, autre métaphore de la voie lactée?

Une boucle d'acier, oubliée par l’esclave nubienne libérée, et qui rouille dans le désert?

Dans son univers en expansion, une vierge enceinte recourbant le temps?

Une tubéreuse de ténèbres?

Une coupe dans le plan "réalité" d’une sphère dont le centre est partout et la surface nulle part?

Un instantané d'un éclat de bulle de savon ou de l'anneau des Niebelungen?

Le dard d'un scorpion greffé sur une corne de bélier ou une trompe d’éléphant ?

Le sigle de Zorro, ou d'un quelconque autre zombie, non sans accointance avec deux zéros cherchant à s'accoupler?

Le calice mielleux de quelque capucine au fond duquel une petite araignée de la variété onirophage (de son nom latin Servus Revarum) a tissé sa toile ?

Sigle en abyme.jpg

-Et si les rêves de TOUT étaient autant de pièges ?

- Comme le "fruit rond-et-fendu" de l'éden, se rappelle Ève, qui maintenant déguste les âcres pépins de la réalité?

- Serait-elle donc aussi douce-amère, l’essence des rêves distillée par TOUT?

- Aussi trouble en TOUT cas que l'eau de rose des contes de fées pour enfants sages pas si sages ?

- Se vinaigrant en sombres mais si palpitants cauchemars ?

 

Sigle écrit sur le sable p.jpg