Masques mortuaires

De Paul Gonze
Aller à : navigation, rechercher

Lors de vacances en Crète, en automne 2021, j'ai visité la nécropole minoenne d'Arméni, à 10 km au Sud de Rhétymnon et y ai ramassé, à l'instigation de mon amie Geneviève, quelques glands des chênes ombrageant les tombes. Revenu en Belgique, la lubie m'a pris d'en faire un masque pour je ne sais quelle comédie (2 glands et 3 bogues pris dans du plâtre - 20 cm - 2021)

  
Masque 01.jpg

Demain peut-être, j’en ferai d'autres avec deux boulons et un écrou, deux signes d'addition et un de soustraction, deux soquets et un cul de lampe, que sais-je... Si vous avez une suggestion, elle sera aussi bienvenue que Le Masque du Rêveur.

  

 
Cimetières crétois.jpg

  

Remarque: Toutes les tombes d'Arméni se trouvent au bout de tunnels creusés, il y a plus de 3.000 ans, dans une roche calcaire relativement tendre, dont les visiteurs s'extraient en s’élevant vers le soleil levant. Sur les hauteurs de Soughia, les tombes d'un cimetière contemporain, aussi isolé, devraient s'ouvrir, au soir du Jugement Dernier, dans la même direction.

 

A la recherche d'autres manières de sourire

 

Les moines du Monastère d'Agia Triada.jpg