Caractéristiques du modèle, mode d'emploi, conditions d'utilisation & garanties

De Paul Gonze
Aller à la navigation Aller à la recherche

MODÈLE DE BASE : Franz Desrêveux,  métis de flallon et de wamand originaire de la colonie, 1m79 - 77 kgs - yeux bruns - peau claire - cheveux poivre et sel, en assez bonne santé avec presque toutes ses dents, diplômé de l’école des Arts et Métiers (spécialité Mines) d'une fort peu catholique université, Master of Applied Sciences from an other far away university, de plus en plus autodidacte en art de (sur)vivre … Proposé lors de la foire Truc-Troc 2011 au Bozar

USAGES ANTÉRIEURS : électron libre dans l’orbite du Centre culturel Wolubilis, cheville paresseuse et tête rêveuse de l’asbl TOUT, chercheur d’or à Yellow Knife et de rêves en Absurdistan, ex-membre de la cellule centrale du Mass Moving, papowèteetromanteurplasticoeur (s'utilise aussi comme plasticeuseromenteuse)

VARIANTES AUX APPELATIONS CONTROLÉES : Unalala Bwana, Franz Coquidor (dos à dos avec Léon Zoetebier), Leonardo del Sueño, Aurore d’Utopie (Madame), Krépuscula Kochmarsky (Mademoiselle), Socratos Oniropoulos (Professeur), Donald Ream (Docteur), Léontine van Droom (B-ar-onne)…

OFFRE DE SERVICES : bon à rien mais homme à tout (dé)faire (même les conversations à table), baby ou pappy sitter, écrivain public ou privé (notamment les déclarations d’amour et les lettres de rupture), imposteur d’inutilités (en particulier des peintures du dimanche), exécuteur de songes des autres nuits de la semaine, conteur voire pinailleur à ne jamais s’endormir debout, chauffard, informatologue et photographiste, promeneur de chien et caresseur de chatte, tout disposé à rêver à votre place… au point d'être votre esclave ?

MODALITÉS D’UTILISATION : Soumettre votre enchère à l'entremetteur par courri-el à l'adr-el "paul.gonze@gmail.com" en spécifiant le modèle choisi, la durée d’utilisation souhaitée et la contreparie offerte ; Ne pas oublier de préciser vos statut, prénom, numéro de téléphone et adr-el … puis de croiser les doigts et toucher du bois dans la folle espérance que l’Anartiste daigne prendre en considération votre modeste proposition.

GARANTIES : Pas fameuses… mais n’est ce pas le propre de ce tout ce qui porte l'auréole « artistique ».

 

Et une preuve d'autenticité en cette ère de conceptualisation et de virtualisation éhontée: cette photo, prise par Julien Lepièce, de l'anartiste faisant l'article (définition de cette expression selon le Larousse: "faire valoir une marchandise")

 

Truc-Troc 2011 l'anartiste fisant l'anarticle.jpg

 

Mais n'aurait-il pas fallu écrire "faisant l'anarticle", au sens de "dépréciant une marchandise"?