Ôh vous qui avez lèché la plante des pieds des béguines!

De Paul Gonze
Aller à : navigation, rechercher

Maigre immortalité noire et dorée, / Consolatrice affreusement laurée, / Qui de la mort fait un sein maternel,/
Le beau mensonge et la pieuse ruse! / Qui ne connaît, et qui ne les refuse, / Ce crâne vide et ce rire éternel!

Paul Valery - Le cimetière marin

 

Sourires de béguine.jpg

  

Patch-work de seize détails de pierres tombales recouvrant le sol de l’église Saint-Jean-Baptiste, dans le Béguinage de Bruxelles (Photographies - 90 x 90 cm - 2019).

Avec ici une variante vitalisée compilant quelques 36 sourires:

  

Cranes aux yeux verts.gif

 

D'autres réflexions sur la fuite du temps

sur la pointe des pieds?